Nuisances et illusions économiques pour la région

Le site industriel CIBV détruira plus d’emplois qu’il n’en créera: les emplois du Centre Equestre de Viam « Le petit Canada », du Terrain de Camping de Bugeat « Aux portes des Milles Sources en Corrèze », du Centre Sportif Départemental  de Bugeat « Espace Mille Sources », du Centre de Vacances CCAS de Bugeat seront forcément impactés par la présence d’une industrie fonctionnant 24h/24, 7 jours/7 et 365 jours par an à moins de 2 kms maximum. ET que dire de tous les accueils en gîte, Ces installations représentent à celles bien plus d’emplois que n’en créé le porteur de projet CIBV. Les acquéreurs potentiels de maison commencent déjà à fuir les environs.

Le commissaire enquêteur dans son PV de synthèse remis le. 21 décembre 2017 écrit: « Pour développer le pays il faut que les communes rendent leurs communes attractives et incitent de nouvelles familles à s’installer, ce projet risque de les faire fuir »

Les employés de l’usine CIBV connaissant parfaitement les nuisances générées par le procédé industriel auront à coeur de loger le plus loin possible du site de production.

Résultat: les communes environnantes récupéreront toutes les nuisances sans retirer aucun des bénéfices espérés!