Marche pour la forêt

Non à la Montagne-pellets soutient la Marche pour la forêt appelée par l’intersyndicale de l’ONF !

Nous serons notamment présents lors de l’étape Meymac-Chavanac de ce dimanche 14 octobre. Rendez-vous donc à partir de 9h sur le marché de Meymac !

Voici quelques éléments du programme de la journée, pour celles et ceux qui voudraient nous rejoindre en cours de route :

9h : Rendez-vous sur le marché de Meymac
11h : Départ de Meymac pour le Mont Bessou
13h : Pique-nique au Mont Besson (avec un espace abrité en cas de mauvais temps)
14h : Départ pour Chavanac
Arrivée à Chavanac vers 17h pour l’apéro dans La Tourbière à coté de la place de Chavanac. (le lieu est très petit : s’il pleut beaucoup et les marcheurs nombreux, nous pourrons aller à la Salle des Fêtes)
Prévoir son pique-nique pour le midi, et une participation pour l’apéro du soir !
Pensez aussi chaussures de randonnées, quelques habits chauds (le Mont Bessou est tout de même le toit du Limousin), et un imperméable en cas de pluie !
Et enfin, inscrivez vous si possible sur le site de la marche pour la forêt, afin de pouvoir prévoir la logistique : https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/je-veux-participer/
Ci-dessous, quelques liens et documents pour en savoir plus :
  • Une lettre de l’intersyndicale des personnels de l’ONF pour la marche pour la forêt :

A tous les amoureux de la nature et de la forêt,

C’est souvent sur une route forestière ou à l’occasion d’une réunion que nous nous croisons et que nous échangeons mais pourtant, aujourd’hui, nous avons souhaité nous adresser à vous par écrit. En effet, une bonne partie des personnels de l’Office National des Forêts s’inquiète pour l’avenir des forêts publiques au regard des décisions et des orientations prises par sa direction générale et ses ministères de tutelle. Il est


d’ailleurs impossible à ce jour et cela depuis plusieurs mois, d’avoir un dialogue sérieux avec l’un de ces ministères. La forêt ne saurait être gérée au seul regard de la rentabilité économique ! Elle fait et protège notre eau, nos sols, nos paysages, une multitude d’espèces animales et nous accueille. Nous aimons notre métier car il est utile, à vous, à nous tous. Il est aujourd’hui remis en cause et la privatisation de la gestion des forêts publiques ne s’est jamais profilée de manière aussi évidente.
Au-delà des forêts publiques, c’est l’ensemble de la forêt qui est menacée d’industrialisation au prétexte du développement de l’économie soit disant « verte ». Faut-il au motif de développer la production d’énergie notamment électrique, brûler les arbres et sacrifier la forêt ? Faut-il pour continuer à consommer plus d’énergie, faire de la forêt une usine à bois au bénéfice de lobbies financiers et au détriment des services inestimables que la forêt rend à tous ?
Après un an d’actions et autres manifestations, l’Intersyndicale a souhaité interpeller les citoyens et en particulier les usagers et défenseurs de la forêt que vous êtes. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à la grande « Marche pour la Forêt » que nous organisons pendant les mois de septembre et octobre 2018. Quatre parcours composés d’étapes journalières de 15 à 20 km vont sillonner la France pour rejoindre l’emblématique forêt domaniale de Tronçais (Allier). C’est dans cette forêt que les principes de la gestion durable ont commencé à être mis en œuvre par les forestiers publics… il y a trois cent cinquante ans.
Pour défendre la forêt, notre bien commun et sa gestion multifonctionnelle, pour que votre patrimoine ne soit pas considéré comme une mine de charbon que l’on pille puis qu’on abandonne. Parce que vous avez le pouvoir de changer les choses, venez marcher et faisons « un bout d’chemin » ensemble.
Rendez-vous sur le site pour tous les renseignements nécessaires (contacts, étapes, lieux et heures de rendez-vous …).
En attendant de vous retrouver au détour d’un sentier,
recevez nos sylvestres salutations.

L’Intersyndicale des personnels de L’ONF

 

  • Le site de la marche pour la forêt : https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/, où l’on peut s’inscrire et trouver de nombreuses autres informations
  • Le tract rédigé par notre association, invitant à participer à la Marche

Qu’on l’appelle « privée » ou « publique », la forêt est un bien commun.
Les forêts dites privées représentent plus de quatre cinquièmes de la
forêt française. Sur le plateau de Millevaches seulement 5 % des forêts sont
« publiques ». Il est évident au regard de leur impact sur l’eau, le climat, le
vivant, que les efforts pour la protection des forêts doivent être élargis à
l’ensemble de celles-ci .


« Au-delà des forêts publiques, c’est l’ensemble de la forêt qui est
menacée d’industrialisation au prétexte du développement de l’économie
soit-disant « verte ». Faut-il au motif de développer la production d’énergie
notamment électrique, brûler les arbres et sacrifier la forêt ? Faut-il pour
continuer à consommer plus d’énergie, faire de la forêt une usine à bois au
bénéfice de lobbies financiers et au détriment des services inestimables
que la forêt rend à tous ?* »
En tant qu’association d’opposition à CIBV (projet d’usine à pellets torréfiés
de Bugeat Viam), menace supplémentaire pour nos forêts déjà victimes de
la prédation industrielle, Non à la Montagne-Pellets appelle à participer
massivement à la marche pour la forêt.
Nous faisons nôtre l’appel de l’intersyndicale des personnels de l’ONF pour
la défense de ce patrimoine commun.
« Pour défendre la forêt, notre bien commun et sa gestion
multifonctionnelle, pour que votre patrimoine ne soit pas considéré
comme une mine de charbon que l’on pille puis qu’on abandonne.* »
Notre association sera présente sur l’étape Meymac-Chavanac,
le 14 octobre 2018, et invite tous les participants
à un repas de clôture d’étape le soir à Chavanac (prix libre).
Inscrivez-vous (marche et/ou repas) sur : https://marche-pour-la-foret.webnode.fr/

Contre la biomascarade, pour des forêts vivantes !

Le tract à télécharger : TractNMP-Marche_pour_la_forêt

  • Et enfin : rendez-vous le 25 octobre en forêt de Tronçay pour l’arrivée de la Marche !